Les différents quartiers de Rome

Les différents quartiers de Rome
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- Pin It Share 0 Buffer 0 0 Flares ×

Ancien symbole du grand empire romain, Rome se distingue par ses quartiers atypiques, hautement culturels et touristiques. Son centre historique demeure assez concentré, si bien que le passage d’un quartier vers l’autre se fait rapidement.

Le centre ancien et élégant de la Ville Eternelle

La Rome antique

L’histoire commence sur la légendaire colline du Palatin, au sommet de laquelle Romulus aurait fondé les premiers monuments de la ville. Elle est entourée d’une part par le Cirque Maxime, et d’autre part, par les forums romains, emblème d’une vie politique et sociale avancée. A l’Est, le quartier antique se referme sur l’imposant Colisée.

Le mont Palatin

La Rome politique

En remontant la gigantesque Via dei Fori Imperiali depuis le Colisée, se dresse alors la colline du Capitole, aux pieds de laquelle quelques vespas, bus et rares voitures foulent la Piazza Venezia. Cette nouvelle colline abrite d’une part le vaste monument Vittorio Emanuele II, remarquable entre tous pour sa façade blanc étincelant, et d’autre part, le Capitole, tiré de ses ruines par les travaux de Michel Ange notamment. Ce dernier abrite de nos jours le Palais des Sénateurs, à l’intérieur duquel on retrouve la mairie de Rome.

place capitole rome

Le centre romantique de la Ville Éternelle

La Fontaine de Trevi et le Panthéon

Rome se distingue aussi pour son charme à l’italienne. Le quartier Barberini, près de la colline de Quinrinale, abrite de charmantes ruelles aux nombreux restaurants, débouchant d’abord sur la très célèbre Fontaine de Trevi, puis sur le Panthéon. L’ambiance romantique fait de ce quartier un endroit idéal pour les dîners en amoureux.

La grandeur façon « Piazza Navona ».

Une fois le quartier Barberini dépassé, trois imposantes fontaines façonnent la grandeur et la majesté de la Place Navone. D’une large étendue, cette place accueille de nombreux peintres, amateurs ou avérés, quelques démonstrations sauvages de Break Dance et de nombreux restaurants, cafés et glaciers.

Le centre religieux de la Ville Eternelle

Le Vatican, situé au nord de la Place Navone, apparaît quelques rues plus loin, proche des berges du Tibre. Il est l’une des destinations favorites des pèlerins catholiques. La cité des Papes regorge d’histoire religieuse, de richesse et d’élégance. Bien que le Vatican soit juridiquement indépendant de l’Etat italien, la Piazza San Pietro demeure un quartier phare du tourisme au cœur de la Ville Eternelle.

vatican

Au-delà du Tibre, « Trastavere » et « Villa Borghese »

Trastavere

La quartier de Trastavere, à l’ouest du Tibre, offre une certaine authenticité de la ville grâce à ses ruelles étroites et colorées où petits artisans et commerçants demeurent installés depuis des années. Au centre de ce quartier, l’Eglise Santa Maria di Trastavere s’impose par sa grandeur mais aussi par sa beauté et son raffinement.

Villa Borghese

De l’autre côté du Tibre et du Vatican, le long du vaste parc municipal Villa Borghese, le quartier de la Piazza di Spagne, connu pour la beauté de la Trinità dei Monti et son église au double clocher, offre un autre aspect du romantisme italien ; en effet, calèches et cochers attendent les touristes pour une promenade au rythme d’un temps ancien.

Galerie Borghèse

Galerie Borghèse

Plus loin, la Piazza del Popolo, aux sculptures de lion précises et élégantes, permet de rejoindre la Villa Borghese. Agrémentés de nombreuses fontaines, statues, monuments et d’un lac, les jardins de la Villa Borghese propose une parenthèse « nature » dans la découverte de la ville romaine.

L’histoire de la capitale italienne s’inscrit à travers les différences et les spécificités de ses nombreux quartiers. Rome ne finit pas d’étonner et d’impressionner le monde.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- Pin It Share 0 Buffer 0 0 Flares ×

Laisser un commentaire