Les thermes de Caracalla

Les thermes de Caracalla
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- Pin It Share 0 Buffer 0 0 Flares ×

C’est un saut en arrière de près de deux millénaires qui vous attend aux thermes de Caracalla. Construits en 216, il sont les plus grands que l’on ait de l’époque impériale, notamment grâce au fait qu’il y avait de nombreuses autres activités sur les lieux comme des bains publics et des massages, ce qui explique la surface de 11 hectares.

Aujourd’hui, en bon état de conservation, vous pouvez les visiter afin d’avoir un aperçu de la vie romaine dans l’Antiquité.

Présentation

Construits sous le règne de Septime Sévère, c’est sous son successeur Caracalla que l’inauguration fut faite. Ce fantastique complexe pouvait alors accueillir jusqu’à 1600 personnes venues se faire dorloter par les médecins et se reposer en lisant à la bibliothèque de l’établissement.

Aujourd’hui, les ruines qui datent de l’époque impériale sont dans un bon état de conservation et permettent aux nombreux touristes de se projeter aisément dans le passé, même s’il reste que peu d’éléments. En effet, les thermes ne sont plus en activité à partir de 537 suite au pillage des wisigoths.

Les thermes de Caracalla

Les thermes de Caracalla

Elles servent dès lors de carrières pour construire les édifices de la ville. Par exemple, des éléments de la basilique Saint-Pierre proviennent tout droit des thermes de Caracalla. Mais heureusement, ces « pillages » ont permis de mettre à jour de nombreux trésors comme par exemple des statues que l’on retrouve désormais dans la ville.

A voir, à faire

Les hauts murs sont encore marqué par la destruction au fil du temps, mais nous pouvons imaginer les bassins, les étages et on devine la présence de nombreuses voûtes grâce aux marques de briques rouge. Des mosaïques nous laissent également entrevoir la richesse et la décoration des lieux à l’époque.

Les thermes de Caracalla étaient construits le long des grands axes routiers, comme en témoigne la présence de la voie appienne à proximité des lieux. Cette voie, Appia Antica, est la plus vieille route jamais construite puisqu’elle date de 312 avant J.-C. ! Longue de plus de 500 km et commençant à hauteur des thermes, vous pourrez entreprendre une randonnée agréable le long des pavés qui vous feront découvrir le long du chemin des ruines datant de l’époque romaine.

La voie appienne

La voie appienne

Informations visites

Au pied de la colline de l’Aventin, vous pourrez vous rendre aux thermes à partir de 8h30 toute la semaine. Les horaires de fermeture dépendent de la période de l’année. La visite est à 6€, mais elle vous reviendra à 10€ avec l’audioguide. Les moins de 18 ans et les plus de 65 ans disposent de l’entrée gratuite.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- Pin It Share 0 Buffer 0 0 Flares ×

Laisser un commentaire