Les endroits les plus branchés à Rome

Les endroits les plus branchés à Rome
1 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- Pin It Share 1 Buffer 0 1 Flares ×

Malgré les vestiges qui témoignent encore de la richesse de sa civilisation passée, Rome n’a vraiment rien d’une belle endormie. C’est même tout l’inverse. La capitale italienne est aujourd’hui une ville à la mode qui sait se faire apprécier d’une clientèle branchée.

Les lieux en vogue ne manquent pas dans cette cité millénaire où le moindre quartier peut révéler à lui seul, toute la richesse de ce qui fait la Rome tendance d’aujourd’hui.

Préparez votre sac, le shopping vous attend

Des Monti

C’est un endroit situé en plein cœur de Rome, non loin du Colisée, et c’est ici que la mode romaine se crée. Le quartier Des Monti ne ressemble à aucun autre.

Cela fait longtemps que cet endroit, à la fois bohème et artiste, a perdu sa réputation de quartier mal famé, pour se parer aujourd’hui de ses plus beaux atours. Les ateliers des jeunes créateurs romains et les friperies donnent au quartier des Monti un charme « bobo » sans égal et offrent la plupart du temps, une envie irrépressible de dénicher la pièce rare.

Difficile également de ne pas apprécier la via del Boschetto, véritable temple du prêt-à-porter avec de nombreuses boutiques qui devraient faire le bonheur de toutes les fashion victimes.

Profitez de la folie estudiantine à San Lorenzo

S’il y a une chose qui saute aux yeux lorsque l’on se promène dans le quartier de San Lorenzo, c’est bien la jeunesse de ses habitants ! Ici, on entre dans le quartier le plus étudiant de la ville, donc forcément un peu rebelle et évidemment toujours fêtard.

Une énergie qui repousse généralement l’envie de rentrer chez soi jusque très tard dans la nuit. Les patrons de bars et de clubs l’ont bien compris et ont su adapter leurs horaires d’ouverture en conséquence.

Entrez dans la contre-culture avec les centri sociali

Les centres sociaux romains sont connus pour être le terreau de la culture alternative de la ville. Totalement autogérés et autofinancés, ces lieux occupés prônent une certaine vision de la vie en société et militent en faveur du libre partage du savoir.

Ainsi, la projection d’un bon film, une exposition, un concert, une représentation théâtrale, une conférence ou même un cours organisé dans ces espaces d’échange, sont autant de bonnes raisons de s’ouvrir et de parfaire ses connaissances.

Faites votre cinéma à la Cinécittà

 la Cinécittà

Savez-vous ce qu’ont en commun des films aussi célèbres que Ben Hur, La Dolce Vita ou encore Gangs of New York ? Ils ont tous été tournés dans les studios de la Cinécittà à Rome.

Dans les années 30, ce vaste complexe de création cinématographique a été conçu pour rivaliser avec les studios d’Hollywood.

Si les plus grands noms du cinéma italien tels que Luchino Visconti ou Roberto Rossellin y ont fait leurs classes, c’est bien au milieu des années 60 que l’activité a vraiment décollé avec l’engouement pour les péplums. Plus tard, les westerns spaghetti ont également fait la renommée des lieux.

Le Testaccio jusqu’au bout de la nuit

Ce quartier du centre de Rome est sans conteste le haut lieu de la fête où les night-clubs pullulent. Parmi eux, le Piper Club, est une adresse historique à Rome qui rassemble deux discothèques à l’ambiance pop rock.

Le Lanificio 158, quant à lui, fera le bonheur des mordus de musique électronique. Autre institution dans le monde de la nuit romaine, le Goa, qui reste le club le plus connu internationalement.

1 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- Pin It Share 1 Buffer 0 1 Flares ×

Laisser un commentaire